FABREZAN


Situé au seuil des Corbières, sur la rive gauche de l'Orbieu, au débouché de la vallée de la Nielle, au pied de la montagne d'Alaric, Fabrezan est un village circulaire aux ruelles étroites.

La commune est entourée des vestiges des remparts érigés en 974.

Notre village, riche terroir des vins des Corbières, est le point de départ idéal de belles excursions vers les Corbières ou la mer...

Il offre aux touristes un accueil agréable et un séjour tranquille :

  • Camping municipal,
  • Gîtes,
  • Court de tennis,
  • Terrain de pétanque,
  • Et tous les services de proximité.




Histoire de la commune de Fabrezan


Les Armoiries

3 fleurs de lys d'or sur chef d'Azur -f- de gueules sur fond d'or

#

Les origines du nom :

Villa gallo-romaine : villa FABRICIANA (du nom de FABRICIUS, soldat romain de la Xème légion de CESAR). Le village entre dans l'histoire en 947. Il est entouré d'une enceinte de murailles (XIIème siècle).

Au Moyen âge :

Avant la croisade contre les albigeois, la seigneurie de Fabrezan appartenait à La Vicomté de Narbonne.

A partir du XIVè siècle :

Quand le Vicomte de Narbonne accusa les consuls de la ville de rébellion envers le roi (en 1381), il décida de punir les narbonnais. Ces derniers ripostèrent en attaquant et en prenant le donjon de Fabrezan, refuge de la famille du Vicomte.

Début XVIIè siècle :

Fin de l'histoire féodale.

En 1633, Jean de Seigneuret, seigneur de Fabrezan, fut reçu en remplacement du Baron de Castries. Ainsi venait d'être créée la baronnie de Fabrezan.

Fin XIXè siècle :

Construction des remparts et création de deux quartiers (St Marc et les Plantiers).

En 1889, Fabrezan devient le premier relais de transport de l'électricité.

En 1900, le village bénéficie d'un éclairage public à l'électricité.


Importants vestiges


LA TOUR CARREE du XIIème siècle (ancien donjon du château seigneurial) fut démantelée dans sa partie supérieure en 1628 pendant la FRONDE.

Des PORTES permettent l'accès au village :

Le portail d'Avail sur la rivière,

Le portail de la Trinité au Nord s'ouvrant sur la Promenade à l'angle de l'épicerie "Les Quatre Saisons",

Le portail Neuf construit plus tard, s'ouvrant actuellement sur la place de la République,

Les Platanes des avenues plantés entre 1809 et 1811 après avoir comblé les fossés,

Les Fontaines de la Révolution (place de la République inaugurée le 14 juillet 1890).

L'EGLISE ST VINCENT forme un ensemble dès le 13ème et 14ème siècles de 40 mètres de long sur 20 mètres de large. L'architecture est gothique à nef unique. Les chapelles latérales non voûtées datent des 18ème et 19ème siècles.

Matériaux : pierre à bâtir des carrières de Fabrezan dite "Pierre de Ferrals". L'ensemble est orienté nord/nord est. Cet édifice est intégré dans la construction actuelle en haut de la nef et dans le sens de la largeur.

#

Les fêtes 1900


#

De 1990 à 2000, chaque mois de Juillet était marqué par les fêtes 1900. Ces fêtes étaient organisées par le Foyer des Jeunes et d'Education Populaire. Beaucoup de bénévoles s'y sont investis : figuration, ateliers, théâtre, restauration, communication etc... 

Merci à Monsieur Joël Roure pour son montage.

Pour voir la vidéo cliquer ci-dessous :